Daughters of Khaine

Les Daughters of Khaine sont une faction de la Destruction dans le jeu de figurines Age of Sigmar, développé par Games Workshop. Elles sont composées d'elfes guerrières dédiées au culte de Khaine, le dieu de la guerre et de la violence de leur panthéon.

Il y a 10 produits.

Affichage 1-10 de 10 article(s)

Filtres actifs

Tome de Bataille :...
Aperçu rapide

Tome de Bataille :...

Prix de base 42,50 € Prix 36,13 €
  • Sur commande
  • Français
  • -15%
  • -15%
Soeurs de Sang
Aperçu rapide

Soeurs de Sang

Prix de base 50,00 € Prix 40,00 €
  • En stock
  • -20%
  • -20%
Melusai ironscale
Aperçu rapide

Melusai Ironscale

Prix de base 27,00 € Prix 24,30 €
  • Sur commande
  • -10%
  • -10%
Grande Gladiatrice
Aperçu rapide

Grande Gladiatrice

Prix de base 30,00 € Prix 24,00 €
  • En stock
  • -20%
  • -20%
Morathi
Aperçu rapide

Morathi

Prix de base 125,00 € Prix 100,00 €
  • Sur commande
  • -20%
  • -20%
Érinyes
Aperçu rapide

Érinyes

Prix de base 50,00 € Prix 40,00 €
  • Sur commande
  • -20%
  • -20%
Affichage 1-10 de 10 article(s)

Les Filles de Khaine sont connues pour leur férocité et leur cruauté au combat. Elles sont des guerrières redoutables, qui se battent avec une ferveur religieuse et qui ne reculent devant rien pour vaincre leurs ennemis. Elles sont équipées de lames magiques et portent des armures ornées de motifs sanglants, qui symbolisent leur dévotion à Khaine.

Les Filles de Khaine sont souvent considérées comme étant les guerrières les plus redoutables de la Destruction, mais elles sont également craintes et haïes par les autres peuples de Age of Sigmar pour leur penchant pour la violence et leur goût du sang. Elles sont dirigées par Morathi, la Première Prêtresse de Khaine, qui est connue pour sa cruauté et sa ruse.

En résumé, les Daughters of Khaine sont une faction de la Destruction dans Age of Sigmar, composée d'elfes guerrières dédiées au culte de Khaine, le dieu de la guerre et de la violence de leur panthéon. Elles sont connues pour leur férocité et leur cruauté au combat, et sont craintes et haïes par les autres peuples de l'Aos pour leur penchant pour la violence et leur goût du sang.